Le joli quartier de Barriefield à Kingston

Proche de là où nous habitons se trouve un petit quartier dans lequel nous aimons beaucoup aller nous promener. (Les photos datent d’une de nos promenades automnales avec la magnifique lumière de fin d’après-midi)

Ce quartier, nommé Barriefield , ressemble à un petit village situé au bord de la rivière Cataraqui. On s’y sent coupé de la ville tellement le voisinage est paisible. Un peu comme hors du temps. Voici la petite histoire de ce quartier. Après l’avoir découverte, j’ai un peu mieux compris la belle ambiance qui y régnait.

C’est en 1814 que l’Honorable Richard Cartwright divisa ce grand terrain en parcelles dans lesquelles des officiers, des ouvriers du chantier naval et du Fort Henry (situé à côté) s’installèrent. Le quartier fut nommé « Barriefield » en l’honneur du Commodore Robert Barrie, le commissaire du chantier naval.

Idéalement situé, à la jonction de la rivière Cataraqui, du Lac Ontario, avec le chantier naval, et attenant au Fort Henry et à la réserve militaire (qui est aujourd’hui la base militaire de Kingston), Barriefield devient vite un centre névralgique du Canton de Pittsburg (l’est de la ville de Kingston). Dans le village, on comptait, en plus d’une soixantaine d’habitations, une église, une école, un magasin, un moulin à scie, plusieurs tavernes et ateliers d’artisans. Sur la plupart des maisons d’époque, il y a une petite plaque commémorative, expliquant en quelle année la maison a été construite et ce qu’elle abritait. À l’époque, la principale industrie du village était la construction d’embarcations maritimes, ce qui le fit vivre pendant plus d’un siècle.

Au 20ème siècle, le village connu un déclin économique, et faute de projets de développement, il conserva son charme du 19ème siècle, ce qui en fit le candidat idéal pour être désigné le premier district de conservation du patrimoine en Ontario pour le Canton de Pittsburg.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Après avoir lu ton article il y a quelques temps, je suis allée cet après-midi me balader dans ce charmant village. C’est maintenant une ambiance printanière qui se dégage avec, en plus, le fabuleux parfum des lilas qui embaume littéralement les rues.
    Merci pour cette belle découverte Alice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *